Comment construire une présence en ligne efficace au Maroc ?

Dans cet article vous verrez comment construire une présence en ligne efficace au Maroc. Les questions à vous poser en tant que dirigeant et les éléments à prendre en considération pour bien vous positionner sur le web.
Comment construire une présence en ligne efficace au maroc

Vous pouvez partager cet article Ici

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Au Maroc, rares sont les entreprises qui considèrent leur présence en ligne comme un vrai levier pour leur réussite. Pour la plupart, le web est un territoire peu connu et ambigu. Il ne bénéficie donc ni de l’intérêt stratégique ni financier qu’il mérite.

Pour s’en rendre compte, il suffit de quelques recherches sur Google. Dans 8 cas sur 10, les entreprises marocaines, toutes tailles confondues, se contentent d’un site web et d’une page Facebook. Dans certains secteurs, le site web est remplacé par une simple page Google My Business… et dans la majorité des cas, les sites web ne sont ni mis à jour, ni optimisés pour les moteurs de recherche.

Or, pour assurer une présence en ligne efficace et développer son entreprise sur internet, il faut beaucoup plus que ça.

Considérez ce qui suit comme un guide pratique qui liste en gros ce qu’il faut prendre en compte pour construire une présence en ligne solide. Les points abordés ici feront l’objet d’articles plus détaillées et seront regroupés sous la catégorie « Présence en Ligne ».

01

Élaborer votre stratégie marketing digitale

Ne vous laissez pas déstabiliser par le titre. Une stratégie n’est ni plus ni moins qu’une feuille de route listant des actions à mener, selon des moyens et des ressources, dans le but d’atteindre un objectif précis. Le tout coordonné dans le temps.

En marketing digital, il s’agit de :

  • Établir un état des lieux de votre marque sur le web. Analyser vos forces, vos faiblesses, les opportunités à saisir et la concurrence (matrice SWOT) ;
  • Définir le profil de votre client cible (avatar client ou persona marketing) ;
  • Dresser les étapes par lesquels passera votre client (parcours client) ;
  • Dresser des objectifs clairs. Par exemple : recevoir X visite par jour sur votre site web, gagner X% de part de marché, développer de X% les ventes, gagner en notoriété… (matrice SMART) ;
  • Déterminer les indicateurs de mesure de l’atteinte de vos objectifs (KPI’s) ;
  • Choisir les canaux marketing à utiliser et dans lesquels vous allez investir en temps, en efforts et en argent (le mix Paid, Owned et Earned Media).

Une fois ce travaille réalisé, votre vision sera plus claire sur les résultats que vous souhaitez obtenir, sur les ressources humaines et financières que vous devrez déployer, sur le timing et les porteurs de chaque action, sur les canaux marketing sur lesquels vous devrez être présents et enfin, sur les outils et les tableaux de bord que vous devrez utiliser pour mesurer l’efficacité de votre stratégie et renforcer votre présence en ligne.

02

Créer, refondre, optimiser votre site web

Il n’est pas possible de parler de présence en ligne sans parler de site web. Votre site web est une carte de visite que vous pouvez remettre à une très large audience partout dans le monde. Un énorme panneau publicitaire visible 24h/24, 7j/7 et sur lequel vous avez le contrôle total. Il n’est donc pas question de le remplacer ni par une page Google My Business, ni par Facebook, ni par n’importe quel autre Media.  

Pour que votre site web soit performant, vous devez :

  • Choisir un nom de domaine en fonction de votre activité et du pays dans lequel vous souhaitez être référencé (le .ma pour le référencement au Maroc et le .com pour le référencement à l’international) ;
  • Créer votre site web à l’aide d’un outil fiable et par un développeur web fiable ;
  • Penser à l’affichage adapté aux appareils mobiles (responsive design) ;
  • Prendre en compte l’expérience utilisateur (l’UX) et créer un site web utile, facile, ergonomique, accessible et agréable ;
  • Définir des indicateurs de performance pour évaluer l’efficacité de votre site ;
  • Optimiser le taux de conversion du site (CRO) ;
  • Analyser la qualité et la performance du site (mises à jour, rapidité, sécurité, nombre de visites…) ;
  • Effectuer une refonte de votre ancien site s’il ne répond plus aux normes et aux exigences actuelles du web.

Si vous respectez ces points, votre site sera au cœur de votre écosystème sur le web. Vous serez alors capable de commencer vos actions pour le faire connaître, pour conduire vos visiteurs vers l’action d’achat, pour les fidéliser et pour faire d’eux ce que toutes les entreprises recherchent : des promoteurs.

03

Déployer vos actions marketing digitales

Il s’agit maintenant de créer le bon mix entre le Paid, Owned et Earned Media.

Avec l’apparition de la mobilité, de nouvelles technologies et de nouveaux canaux, le parcours client s’est largement complexifié. Cherchez n’importe quel produit ou n’importe quel service sur Google et vous vous rendrez compte à quel point il est devenu difficile de faire le choix. 

Combiner le Paid, le Owned et le Earned Media dans vos actions marketing, apportera une réponse concrète au parcours client. Vous toucherez alors vos clients aux bons endroits et aux bons moments.

L’approche POEM (Paid, Owned & Earned Media) est une approche progressive qui après avoir attiré l’attention du visiteur, le transforme progressivement, et en répondant à ses besoins, en client, puis en client fidèle, puis en « super fan » qui va recommander votre entreprise ou votre marque à tout son entourage.

Petite remarque avant d’aller plus loin. Non, il ne faut pas utiliser toutes les techniques que je liste ci-dessous pour avoir une présence en ligne efficace, mais juste de trouver le bon mix pour que vos actions soient cohérentes, réalisables, mais surtout efficaces.

04

Qu'est ce que le Paid, Owned et Earned Media ?

01 Le Paid Media

C’est les Media qui offrent la possibilité d’acheter de la visibilité sur le web. Ils ciblent une large audience et servent à attirer l’attention des consommateurs. Le contenu sur ces Media aura pour but d’attirer la curiosité des visiteurs :

  • Le display : Les bannières publicitaires qui s’affichent sur des sites pour mettre en avant un produit, un service ou une marque.
  • Le référencement payant : Le fait de payer les moteurs de recherche pour afficher l’URL de votre site lorsqu’un internaute saisit des mots-clés liés à votre secteur d’activité.
  • Le native Ad : Les publicités que vous payez sur les réseaux sociaux pour diffuser votre contenu à une large audience selon un ciblage bien défini.
  • L’affiliation : Le fait de rémunérer quelqu’un sur les achats fait par son audience suite à sa recommandation de vos produits.
  • Le retargeting : C’est de présenter la publicité de votre produit à un ancien visiteur de votre site qui entamé le processus de commande, mais qui l’a interrompu pour une raison ou pour une autre. Lorsque cette publicité apparaît sur son écran alors qu’il est sur un autre site ou sur un réseau social, vos chances de le récupérer sont élevées.

02 Le Owned Media

C’est les Media que possède l’entreprise (site web, réseaux sociaux, blog, chaîne YouTube…) et dont l’utilisation servira à transformer les visiteurs en leads qualifiés. En leur apportant du contenu spécifique et en répondant à certaines de leurs interrogations, l’entreprise gagne en crédibilité dans la perception de ses visiteurs. Il lui est alors plus facile de créer du lien et de transformer ces visites en leads qualifiés avec certaines techniques du marketing digital.

  • Le brand content (le contenu de marque) : Contrairement à la publicité, le brand content va être un moment de rencontre entre la marque et le consommateur. Aucun message publicitaire ne sera diffusé ni aucune pression commerciale ne sera transmise. La marque crée du contenu qui intéresse le publique et le diffuse sur ses Media pour générer de l’interaction.
  • Le content marketing : L’entreprise va créer et promouvoir, sur ses Media, du contenu pédagogique qui a pour but d’attirer, de convertir et de fidéliser ses cibles. Ce contenu va aider le client tout au long de son parcours d’achat. Une chaîne YouTube par exemple pour diffuser des tutos de bricolage avec du matériel que vend la marque.        
  • La landing page : Ce sont des pages web dédiées à inciter le visiteur à effectuer une action précise (laisser ses coordonnées ou passer commande). Elles ne contiennent aucun menu ni aucune forme de distraction. Les liens vers ses pages sont généralement partagés dans des articles de blog, des posts Facebook, des vidéos ou des publicités sur les réseaux sociaux.
  • Le référencement naturel (SEO) : Il s’agit de publier du contenu en respectant certaines règles d’écriture exigées par Google. Plus le contenu plaît aux lecteurs et aux robots de Google, mieux il sera classé dans les résultats de recherches naturelles et consulté facilement par les visiteurs intéressés.
  • L’email marketing : Un visiteur qui vous remet son adresse mail est un visiteur intéressé par votre contenu, votre produit ou votre service. C’est un lead qualifié qu’il faut accompagner pour le faire progresser davantage dans votre tunnel de vente.
  • Les réseaux sociaux : Les réseaux sociaux ont changé la façon avec laquelle les entreprises communiquent avec leurs clients. Aujourd’hui c’est l’outil incontestable pour être en contact direct avec le consommateur. Ils sont utilisés pour augmenter la notoriété, communiquer sur l’entreprise et générer des leads.
  • Les webinars : Le webinar est une contraction des mots web et séminaire. Diffusés généralement gratuitement en live ou en différé, ils sont souvent utilisés pour générer des leads qualifiés.
  • La vidéo marketing : La vidéo est le Media le plus consommé sur le web. Il s’impose comme le support incontournable pour communiquer auprès de ses cibles et gagner leur confiance. Pour le même sujet traité, le taux de consultation sera plus élevé lorsque le message sera diffusé en vidéo que lorsqu’il sera traité en article texte.

03 Le Earned Media

Le Earned Media a fait récemment son apparition dans le paysage des marketeurs. Propulsé par le développement des réseaux sociaux, il renforce considérablement la crédibilité de la marque ou de l’entreprise sur le web. Son principe est simple : faire relayer l’information par les internautes eux-mêmes.

  • Le Social Media Optimization : Appelé aussi SMO, il consiste à créer du contenu intéressant, à en faciliter le partage à l’aide de boutons depuis le site, puis à inciter son audience à le diffuser auprès de son réseau. On parle d’optimisation en raison du travail qui doit être fait après la diffusion du contenu et qui consiste à analyser les statistiques et à trouver les paramètres qui permettent d’augmentent le taux d’interaction (couleurs, polices de caractère, images, copywriting…) 
  • Le Buzz : Diffusé généralement en vidéo, le Buzz marketing vise à propager l’information ou le message aux consommateurs via une action spectaculaire et surprenante, de façon à générer des partages et des commentaires spontanés sur le net.
  • Les commentaires, avis clients et reviews : Utilisés généralement dans l’e-commerce, les sites marchands proposent des espaces pour noter les produits et laisser des avis dans les commentaires. C’est également une action qui est souvent demandée par les YouTubeurs dans leurs vidéos pour augmenter la diffusion du contenu et élargir l’audience.
  • L’e-réputation : L’objectif est de créer la confiance en influençant l’opinion du public et en cherchant à être perçu le plus positivement possible. Cette notoriété digitale constitue un avantage concurrentiel important lorsqu’elle est positive.
  • L’influence marketing : Au lieu de communiquer via les Media classiques, l’entreprise va faire appel à un blogueur ou YouTubeur connus ou à des utilisateurs très actifs des réseaux sociaux. Ceux-ci vont lui donner de la visibilité et influencer les acheteurs potentiels de leur réseau.

05

Sans oublier les mobiles

Au Maroc, le site de Jumia déclare que 80% des achats effectués sur le site en 2018, proviennent d’un smartphone. Dans une autre étude faite pour Jumia par Google, le taux de visionnage sur YouTube au Maroc a augmenté de 45% en 2018 (source : Medias24).

Ces données sont à prendre en considération dans toute approche marketing digitale ciblant la visibilité en ligne au Maroc. Elles ressortent une seule et unique chose : le consommateur marocain est plus présent en ligne depuis un smartphone que depuis une station de bureau.

Si le mobile est autant privilégié au Maroc et partout ailleurs, c’est pour les raisons suivantes :

  • Le m-commerce : Devant un produit au magasin, le visiteur va effectuer plusieurs recherches avant de décider de passer à la caisse. Il va d’abord chercher le même article depuis son smartphone pour voir si une autre enseigne le vend moins cher. Il va ensuite consulter les avis des acheteurs sur les réseaux sociaux et sur les sites marchands. Il va envoyer la photo de l’article à son ami ou à son conjoint pour demander son avis… et quand toutes les conditions seront favorables, il décidera enfin de passer à la caisse.
    Devant un tel constat, il faut doubler les efforts au niveau du référencement et afficher des données permettant de renforcer votre crédibilité aux yeux du consommateur. Il existe des techniques de référencement qui permettent d’afficher les produits avec la note, le nombre d’avis, les photos, le numéro de téléphone du magasin… Le tout, depuis les résultats de recherche Google.
  • Les applications mobiles : Les applications mobiles facilitent la navigation sur les smartphones. Plus fluides que le site responsive design (affichage du site sur mobile), elles permettent une expérience utilisateur plus agréable et un contact privilégié avec le visiteur.
  • Les notifications : Lorsqu’une notification arrive sur votre smartphone, il est difficile de l’ignorer. Le mobile est devenu un outil de contact instantané avec les clients. Plus besoin d’attendre qu’ils ouvrent leur file d’actualité Facebook pour se rendre compte que vous avez publié du nouveau contenu. Plus besoin d’attendre qu’ils ouvrent leur boîte mail pour découvrir votre nouvelle offre. Dès le moment où vous avez envoyé votre message par SMS, via WhatsApp ou via Messenger, vous pouvez considérer qu’il est consulté. Contrairement au mailing, la diffusion des offres via les messageries instantanées garantie un taux d’ouverture très élevé (pas de passage par la boite SPAM).
  • La géolocalisation : Les navigations sur le web se faisant depuis le mobile, il est maintenant facile aux marketeurs de savoir d’où se connectent les clients. S’ils achètent depuis chez eux ou quand ils sont dehors. S’ils achètent depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur… Ces données de géolocalisation permettent aussi aux marketeurs de rentrer en contact avec des clients se trouvant à proximité de leur boutique et de proposer les bonnes offres au bon moment.

06

Pour conclure

Si vous êtes décideur et que vous avez engagé une démarche pour être présent en ligne, vous-vous rendez certainement compte, à la lecture de cet article, des nombreuses briques qui manquent pour que votre édifice soit solide.

Si c’est le cas, rien n’est perdu. Dans les prochains articles, je traiterai les points avec plus de détails. Je vous donnerai les principes de base et les outils vous permettant de réaliser vous-même les différentes démarches, et étape par étape, pour que votre présence en ligne soit efficace et solide.

Les autres articles ont été regroupés dans la catégorie « Présence En Ligne ».

Vous aimez ce post ? partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

D'autres articles ici !

1 réflexion sur “Comment construire une présence en ligne efficace au Maroc ?”

  1. Comment les TPE-PME évaluent-elles leur présence en ligne ? Quels moyens y consacrent-elles ? Quels sont les bénéfices perзus et les attentes ? La première édition de l’étude “Réussir avec le Web” menée récemment par l’Afnic dresse le portrait-robot de la présence en ligne des petites et moyennes entreprises françaises. Ce décryptage de la maturité numérique du tissu social français montre qu’il y a encore du progrès а faire malgré une prise de conscience de cet enjeu majeur pour booster le business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de booster votre présence en ligne ?

demandez votre devis

Cliquez sur le bouton, remplissez le formulaire et recevez votre devis sous 72h seulement.

Envie de booster votre présence en ligne ?

Demandez votre devis

Salut ! Cet article vous plait ?

J'en ai encore plein à vous partager.
Pour n'en rater aucun, laissez-moi votre mail ici !

adilsasse